Top 5 des mythes et légendes qui me passionnent le plus.

Coucou tout le monde !

Aujourd’hui, un petit billet exceptionnel sur les mythes qui me passionnent, comme vous l’aurez compris grâce au titre. J’ai toujours adoré les légendes et cela a commencé avec les histoires bretonnes. La Bretagne recèle de trésors et légendes, et j’ai toujours aimé les lieux qui restaient imprégnés de ces histoires. C’est ensuite que j’ai pu en découvrir d’autres grâce à ma passion pour la lecture ! Le paranormal m’a toujours attirée, et certains sujets plus que d’autres.

Evidemment, je ne sais si pour certaines histoires l’on peut parler de légendes, car en fin de compte, les personnages ou évènements se sont réellement produits. On ne peut juste pas l’affirmer très exactement, c’est en cela que les légendes sont passionnantes : le mystère subsiste et subsistera toujours. Le charme est de ne pas pouvoir expliquer certaines choses ! Comme dirait Anthony Hopkins dans le film Le Rite :

Vous savez ce qui est intéressant avec les sceptiques ? C’est qu’ils cherchent toujours une preuve, mais la question est : Que diable en ferions-nous si nous en trouvions ?

Allons bon, je vous passe mon intro ennuyeuse et je vous laisse avec ce petit Top ! Je précise qu’il n’est pas vraiment exhaustif, puisque beaucoup d’autres sujets fantastiques et paranormaux m’intéressent également.

1. Dracula ou Vlad III l’Empaleur.

Résultat de recherche d'images pour

C’est un de mes personnages de roman favori ! Bien entendu, au delà du personnage de Bram Stoker, il y a le vrai. Et là, on plaisante beaucoup moins ! Si j’ai voulu citer Dracula, c’est parce qu’il est selon moi toute l’origine du mythe des vampires, il a inspiré plus d’une fois. Vlad III Basarab de son vrai nom, était en réalité le prince de Valachie dans le milieu du XVe siècle. On lui a prêté beaucoup de crimes très sanglants et sadiques, on le dépeint souvent comme un tyran ignoble, d’ailleurs. Comme l’indique son surnom, ce qu’il préférait était d’empaler ses victimes (je vous passe la description de ce que signifie « empaler »). Dracula étant un autre de ses surnoms signifiant « fils du diable » ou pour certains « fils du dragon ». Alors  à votre avis, l’âme de Vlad est-elle damnée ? Buvait-il le sang de ses victimes ? Peut-être, peut-être pas … Si le sujet vous intéresse un peu, je vous propose d’aller jeter un œil sur ce site. Néanmoins, le mythe global des vampires et leur genèse m’a toujours passionnée, vous trouverez quelques ouvrages de référence en fin d’article 🙂

2. La comtesse Elizabeth (ou Erzsébet) Bathory, ou la comtesse sanglante.

Résultat de recherche d'images pour

Sans doute la plus légendaire des femmes criminelles, elle m’a toujours fascinée. D’aucuns diront qu’elle était juste une tueuse folle, d’autres diront qu’elle était une vampire, ou encore un démon… Erzsébet Báthory est née dans une propriété familiale à Nyírbátor, en Hongrie, le 7 août 1560. L’on dit qu’elle pensait qu’en se baignant dans le sang de belles et jeunes filles, elle pourrait rester éternellement jeune. Quand a donc commencé l’horrible passion de la comtesse ? Un jour qu’elle avait frappé une servante assez violemment, du sang de la jeune fille tomba sur son poignet, dont la peau une fois nettoyée lui parût plus blanche et plus douce. Elle se baigna le visage avec le sang d’une des victimes de ses orgies et son visage lui sembla rajeuni et revivifié par le traitement. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle imagine pouvoir indéfiniment préserver sa beauté grâce à du sang frais de jeunes filles, de préférence vierges, donc revêtues de cette aura magique que confère la virginité…

3. La Bête du Gévaudan

Résultat de recherche d'images pour

J’ai récemment emménagé près de la Lozère, où la Bête aurait sévi entre le 30 juin 1764 et le 19 juin 1767. Évidemment, lorsque l’on vit près d’un lieu où la légende est encore bien encrée, on ne peut que se passionner pour cette dernière ! Elle a d’ailleurs fait beaucoup couler d’encre depuis son apparition, et encore de nos jours, le mystère subsiste. Beaucoup d’hypothèses ont été dressées, mais on ne connait toujours pas l’exacte vérité. La Bête s’en prenait parait-il essentiellement aux femmes et aux enfants. Certains pensent que d’autres personnes mal intentionnées auraient profité des crimes de la Bête pour ainsi assouvir leurs propres pulsions criminelles : en effet, à l’époque, il n’était pas rare que des meurtres (sexuels, la plupart du temps) sur des femmes et des enfants aient lieu. Le nombre de victimes réelles de la Bête ne sera jamais vraiment connu. Ce que l’on sait en revanche, c’est que la Bête aurait été tuée, et qu’un portrait aurait été dressé durant une autopsie. Je suis actuellement en train de lire un ouvrage très intéressant à ce sujet, que je vous laisserais en fin d’article si vous voulez aller plus loin ! Alors, loup-garou, hybride chien-loup ou simple loup géant ?

4. Naïa, la sorcière de Rochefort-en-Terre.

J’aime beaucoup aller en Bretagne lorsque je le peux. C’est ainsi que j’ai eu la chance de loger dans le village de Rochefort en Terre, maintenant plutôt connu grâce à l’émission du village préféré des français. J’ai donc appris sur place qu’une sorcière y avait longtemps vécu ( peut-être y est-elle encore ?): la célèbre Naïa ! Un musée dans le parc du château porte également son nom, et je vous conseille d’aller y faire un tour, pour découvrir les œuvres sombres, steampunk et fantastiques qui y sont exposées (bien sur, aucun rapport avec la sorcière dans ce musée, si ce n’est son nom). Elle était connue localement pour avoir le don d’ubiquité, pour lire l’avenir, pour ne pas ressentir la douleur… Selon un de ses informateurs, elle serait née dans la commune voisine de Malansac, d’un père rebouteux. On sait également qu’elle était instruite : sachant lire, écrire et connaissant les plantes. Elle avait hérité de dons de ventriloques et de plusieurs tours de saltimbanques. Ainsi s’est construite et perpétuée la légende de Naïa, la sorcière de Rochefort-en-Terre, femme sans âge et sans domicile. L’on dit que l’on peut encore la croiser dans le village, ou plus précisément dans le parc du château, où les gens l’avaient vue le plus fréquemment… Au delà de Naïa, le mythe des sorcières m’a toujours passionnée. Ces femmes sont fascinantes et extraordinaires.

5. Les esprits sous toutes leurs formes.

Résultat de recherche d'images pour

Grande fan de paranormal, je ne pouvais pas passer outre les esprits. Démons, poltergeists, esprits en tout genre ont toujours été mon centre d’attention. Je ne peux pas réellement en citer, si ce n’est le spectre de la dame blanche, qui n’est pas pour autant mon favori. Je vous déconseille en revanche d’essayer sans la présence de professionnels des pratiques pour entrer en contact avec les esprits ! Ouija, écriture automatique ou autres séances de spiritismes peuvent être dangereuses. Et si vous êtes un sceptique, peut-être que tenter l’expérience vous fera grandement changer d’avis… Ou pas, qui sait ! Les esprits ne se manifestent pas sur commande, et parfois il vaut mieux les laisser là où ils sont. Avant d’assister à des phénomènes me laissant sans voix, j’ai longtemps douté, mais à l’heure actuelle, je pense qu’il y a réellement des choses qu’on ne pourra jamais expliquer avec la science…

Voilà, ce top est terminé, j’espère qu’il vous aura plu ! N’hésitez pas à me parler des mythes / légendes ou histoires qui vous passionnent en commentaire ! (ou même de me faire part de vos expériences personnelles).

Pour aller plus loin…

Les livres

La Bible des vampires

Grimoire des loups-garous

la bête du Gevaudan

Dracula – Bram Stoker (évidemment)

Erzsébet Bathory – La légende sanglante – Guillaume Denis

Naia la Sorcière de Rochefort-en-Terre – Charles Géniaux

Les films

Le pacte des loups – Christophe Gans

Dracula – Francis Ford Coppola (la meilleure adaptation du livre selon moi)

La comtesse – Julie Delpy

Publicités

8 réflexions sur “Top 5 des mythes et légendes qui me passionnent le plus.

    1. Merci :p Oui, j’en ai eu l’idée après avoir lu le livre sur le Bête. Pourquoi ne pas partager les histoires qui nous passionnent ou les faire découvrir 🙂

      J'aime

  1. La bête du Gévaudan est aussi une légende que j’apprécie particulièrement, je fais toujours des recherches dessus quand j’en ai l’occasion. C’est peut être aussi parce que je baigne dedans depuis toute petite étant originaire de son coin ^^ De toutes façons en règle générale j’adore les mythes et les légendes.
    Chouette article 🙂
    Kin

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s